Traitement des cicatrices en Tunisie

Une cicatrice sur le visage est particulièrement gênante surtout pour une femme. Ce genre d’imperfection se dissimule mal avec du maquillage. Pour l’effacer définitivement, le recours à la chirurgie esthétique s’impose. Toutefois, il faut savoir qu’une cicatrice est définitive. Par contre, il existe différentes techniques qui permettent de la masquer, de la rendre discrète voire même de la rendre invisible, mais les résultats dépendent de la nature de la cicatrice. Plus de détails sur la question.

Comment se produit la cicatrice ?

La peau, surtout celle du visage, est particulièrement sensible. Dans le cas où elle est sujette à un traumatisme, à une blessure ou à une brûlure, une cicatrice est laissée après guérison. Si la cicatrice est présente dans une partie du corps qui est facile à dissimuler, elle ne pose aucun problème. En revanche, si elle se trouve sur le visage ou une tout autre partie visible du corps, le recours à une chirurgie esthétique s’impose. Encore une fois, la cicatrice ne disparaît pas complètement. L’intervention consiste à l’atténuer de manière à ce qu’elle ne soit pas trop visible.

Les types de cicatrices

En cas de blessure ou de brûlure, la cicatrice est inévitable. Il s’agit d’un processus naturel de guérison sauf qu’elle est parfois gênante. Il existe différents types de cicatrices pour ne citer que celles dites chéloïdes. Ce type de cicatrice résulte d’un processus de guérison trop rapide et peut gêner le mouvement au fil du temps. Pour éliminer ce type de cicatrice, une intervention chirurgicale est de rigueur. Elle est suivie d’injections de corticoïdes ou de plaques de silicone afin que la cicatrice soit aplatie. Dans le cas d’une chéloïde peu conséquente, c’est la cryothérapie qui est souvent utilisée. Elle consiste à traiter la congélation à l’azote liquide. Des traitements de prévention de la formation de chéloïdes existent également pour ne citer que la pressothérapie.  Il s’agit d’un traitement à base de gel et de silicone à administrer en cas de blessure.

Outre les cicatrices chéloïdes, on trouve aussi les cicatrices rétractiles. Ces dernières surviennent généralement après la guérison d’une brûlure. Elles resserrent la peau et gênent énormément les mouvements. Ce type de cicatrice peut atteindre les muscles et les nerfs et réclame une intervention chirurgicale.

Certaines cicatrices sont dites hypertrophiques. Ce sont des cicatrices élevées, rouges et ne dépassant pas les zones de la blessure. Pour les atténuer, les spécialistes de la médecine esthétique injectent des corticoïdes ou des plaques de silicone. L’objectif des interventions est de réduire l’inflammation tout en aplatissant la cicatrice.

Le dernier type de cicatrice se rapporte aux cicatrices d’acnés. Il s’agit de cicatrices laissées par des acnés sévères. Le traitement dépend des dégâts occasionnés par les acnés après leur guérison.

Tous ces types de cicatrice peuvent être traités en Tunisie. On y trouve des spécialistes qui exercent dans les meilleurs centres hospitaliers du pays. Par ailleurs, les patients profiteront de tarifs compétitifs pour des prestations dignes des plus grands hôpitaux européens.